Je suis personne

La lumière fabuleuse de ce dimanche après-midi de novembre frappe la vitrine de la boutique et entre se mêler à la lumière diffuse, calcul minutieux, du magasin. Benoît et Martin regardent les objets, les soulèvent, les commentent, les reposent. Et puis Martin s’adresse à l’une des vendeuses. Il est tout le temps comme ça Martin,…

Read more Je suis personne

Alexandre trois

Troisième fois que je te croise, troisième fois que tu as l’air content de me croiser. Mais je n’arrive pas à savoir si j’ai quelque chose à voir avec ce sourire sur tes lèvres ou si c’est tout le temps comme ça. Toi. J’improvise, je cherche quelque chose à te dire, j’essaie de te retenir,…

Read more Alexandre trois

Tatoué

Je m’écroule dans le précipice de ton cou, ravagé par ton parfum et les épines de ta barbe de trois jours. Mes lèvres se consument à la chaleur de tes tétons, de ton torse bruni par le soleil ; tes fringues en boule par terre sont une création contemporaine à nos ébats. Au creux de…

Read more Tatoué

La dernière nuit

Nous remontons la rue, enivrés par les verres d’alcool de la soirée. Les irrégularités du trottoir, les intersections, les panneaux de signalisation nous font nous éloigner mais immanquablement, tu te rapproches de moi à chaque fois. C’est imperceptible, c’est troublé par ce qui coule dans mes veines, se distille lentement, mais c’est là ; toi.…

Read more La dernière nuit

Eclats d’amis

Je riais. Cette fois l’alcool n’y était pour rien, je commençais tout juste à tremper mes lèvres dans la bière. C’était les amis, leur présence, qui me faisaient rire. Parce que j’étais heureux d’être là, avec eux, parce qu’on sent en ce moment, dans Paris, comme jamais, que quelque chose va se passer. C’est coincé…

Read more Eclats d’amis

No1 could resist to no1

Et personne ne résiste jamais à personne. Alcools forts et baise à mort, sur le parquet ou debout c’est toujours fort. Tous les garçons n’attendent que ça, n’attendent que toi, pour ouvrir leurs bras et tu glisses tes doigts, oui tu glisses tes doigts, sous les ceintures, entre leurs cuisses, Peu importe où, peu importe…

Read more No1 could resist to no1

Biarritz, Grande plage

Les vagues sont hautes comme un homme, parfois même deux. Tu tires sur ta clope un peu nerveux, tu me dis que tu viens souvent surfer ici en journée. La brume de chaleur s’est levée, spectrale, sur la plage. Je sais qu’elle n’apparaitrait pas sur une photographie, insaisissable, peut-être comme toi. Tu me parles un peu de…

Read more Biarritz, Grande plage

Hubert

La valise ; c’est elle que l’on repère en premier, au milieu de cette salle d’attente. Une valise gris métallisé, rutilante, contraste parfait avec le teint dégueulasse des murs déprimés. Dans l’aquarium qui sert de secrétariat, les hommes en blouses blanches entrent et sortent, des éclats de rire s’échappant dans leurs allées et venues accompagnés…

Read more Hubert